Julie Prévost-zuddas
Doctorante – Laboratoire ATILF CNRS Université de Lorraine  
Professeure de Lettres Modernes  
 
 
DOMAINE DE RECHERCHE  
Didactique des langues et sociolinguistique
 
Membre de l’équipe CRAPEL

nawa-éditions.com
Thèse
Analyse sociolinguistique des rapports à la littératie des enfants allophones scolarisés dans le secondaire
Sous la direction de Hervé ADAMI

Notre travail de recherche consiste en une analyse sociolinguistique de la littératie des apprenants allophones scolarisés dans le secondaire français. La littératie, envisagée différemment par les recherches francophone et anglo-saxonne – la première attachant davantage sa réflexion au lien étroit entre écriture et scolarité - a été réduite à l’aptitude à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d'étendre ses connaissances et ses capacités avant d’être redéfinie. Aujourd’hui, le terme renvoie à un champ conceptuel dense qui peut même être envisagé comme un phénomène social contextualisé (J.-P. CORBEIL, 2011 ; D. BARTON, M. HAMILTON, 2010).  

Pour notre part, nous envisageons la littératie « dans un champ de recherches de plus en plus proliférant » (J.-L.CHISS, 2012 ), c’est-à-dire que nous définissons la littératie comme plurielle, influant les processus de pensée et d’apprentissage selon le positionnement de chaque individu par rapport à la lecture et à l’écriture en fonction de sa conception de l’apprentissage et de la pratique littéraciée qu’il connaît (NLS).  

La littératie nous apparaît également comme mêlant l’oralité et l’écrit dans un continuum (J.M. PRIVAT, 2006) en lien avec des compétences linguistiques (in)dépendantes de données sociologiques et du contexte fonctionnel et temporel de son expression (B. LAHIRE, 1995).  

Nous pensons enfin que la littératie est construite par la motivation individuelle et sociale des apprentissages mais aussi par des usages variables, une pratique parentale et par des constantes linguistiques. Il y aurait une pratique sociale et contextualisée de la littératie, influencée par l’instruction et certains processus cognitifs – notamment dans la lecture du monde – qui aurait pour conséquence d’orienter la projection de l’individu dans ce dernier (V.PURCEL-GATES, E. JACOBSON, S. DEGENER, 2004) 

Notre recherche repose sur des données récoltées en milieu scolaire. Dans cet environnement, lieu où l’écrit est par essence développé, l’oral trouve également pleinement sa place. Si l’oral et l’écrit sont travaillés quotidiennement mais séparément selon les Instructions Officielles des programmes scolaire en vigueur, les deux instances langagières peuvent être converties dans des formes hybrides – que les textes littéraires mettent en exergue et constituant ainsi une difficulté supplémentaire pour les élèves allophones. Ces derniers sont aussi démunis face à la diversité des pratiques d’écrits, leurs interactions et par des compétences langagières différentes de celles des natifs et/ou de la diversité fonctionnelle des pratiques de l’oral et de l’écrit. De plus, le contexte linguistique et une pratique littéraciée nouvelle (puisqu’auparavant différente pour certains, inexistante pour d’autres) constituent un obstacle supplémentaire pour les élèves allophones scolarisés en classes ordinaires. Enfin, l’audiovisuel et les nouvelles technologies complexifient l’usage de l’écrit en même temps qu’ils cloisonnent les compétences littéraciques, en particulier dans l’environnement scolaire et dans un contexte social fragilisé.  

Notre recherche a pour objectif de situer les activités d’écriture dans un contexte plus large que celui de la simple scolarisation en tenant compte des objectifs sociaux et culturels imposés institutionnellement aux apprenants allophones car nous envisageons un élargissement du champ de réflexion sur les pratiques sociales de l'écrit en sollicitant des dimensions linguistique, sociale, sociolinguistique et économique pour chaque apprenant enquêté. 

CV
Julie PRÉVOST-ZUDDAS
FORMATION  
 
en cours      Doctorat – Sciences du langage – ATILF. CNRS - Université de Lorraine Analyse sociolinguistique des rapports à la littératie des enfants allophones scolarisés dans le secondaire. Dir. Hervé ADAMI  
 
Rattachée à l’équipe Didactique des langues et sociolinguistique (CRAPEL)  
Les travaux de l’équipe contribuent à la recherche sur l’appropriation des langues : acquisition, apprentissage, enseignement, méthodologies, dispositifs et outils. Ils allient recherches fondamentales, recherche-action et recherche-développement dans les domaines suivants : autonomisation ; apprentissage en situations formelles et informelles ; TIC et exploitation des corpus ; pédagogie du plurilinguisme ; insécurités langagières ; langage en situation de travail.  
 
2015      Master 2 - Sciences du langage – Université de Lorraine Analyse sociolinguistique des freins et des leviers à la littératie scolaire pour les élèves allophones pris en charge dans une structure de l'enseignement secondaire. Dir. Hervé ADAMI  
 
2015      CLES2 italien, Université de Lorraine  
 
2001      Maitrise de Lettres Modernes – Paris IV - Sorbonne Goldoni est- il un double de Molière ? - étude thématique, stylistique et comique comparative.
               Dir. Jean DAGEN  
 
2000     Licence de Lettres Modernes – Paris IV – Sorbonne  
 
1998     DEUG de Lettres Modernes – Paris IV - Sorbonne  
 
 
 
CONCOURS – CERTIFICATIONS  
 
2017     Certification complémentaire 2.CA-SH option D et F : scolarisation des élèves en situation de handicap dans le secondaire

2016     Certification complémentaire FLS, Académie Nancy-Metz  
 
2015     Admissibilité à l’Agrégation de Lettres modernes   
 
2003     CAPES Externe de Lettres Modernes  
             Admissibilité au PLP Lettres- Histoire  
 
 
 
MISSIONS
 
2016     Membre du Comité de Pilotage de la Journée Internationale des Jeunes Chercheurs, École Doctorale Stanislas et ADEMMa – 17.06.16 Campus de Lettres- 
SHS, Université de Lorraine, Nancy Aux frontières des disciplines. Recherche et interdisciplinarité : quelles pratiques pour quels enjeux ?    
 
Depuis 2010     Collège REP+ Claude le Lorrain – Nancy (54)  
- Professeure de Lettres modernes  
- Centre de ressources FLE du collège Claude Le Lorrain en partenariat avec Le Livre sur la Place : mise en place d'une bibliothèque et récolte de documents authentiques ; autoformation guidée (PASI – Académie de Nancy-Metz)  
- Inclusion des élèves allophones en classe ordinaire ; adaptation du programme pédagogique ; adaptation des évaluations communes    
- Référente pour les élèves en situation de handicap    
 
2006 – 2007     Chargée de TD (Lettres), Université de Sciences et Technologie – Université de Lorraine  
 
2004 – 2010     Professeure de Lettres modernes, collège Arboretum – Morhange (57) 
 
2003 – 2004     Professeure stagiaire, Lycée général et technologique – Chauny (02) 
 
LANGUES
 
anglais lu, écrit, parlé (niveau B2 du CECR)
italien lu, écrit, parlé (niveau C1 du CECR – CLES.2, UL)  
langue des signes française (niveau A2 du CECR)  

Enseignements
Depuis 2010     Collège REP+ Claude le Lorrain – Nancy (54)  
 
2006 – 2007     Chargée de TD (Lettres), Université de Sciences et Technologie – Université de Lorraine
 
2004 - 2010     Professeure de Lettres modernes, collège Arboretum – Morhange (57)  
 
2003 – 2004     Professeure stagiaire, Lycée général et technologique – Chauny (02)

Publications et communications
Communications écrites
Communication affichée
"Étude sociolinguistique des rapports à la littératie des élèves allophones scolarisés dans le secondaire", Journée Internationale des Jeunes Chercheurs, 17 juin 2016, Nancy.  
Communications orales
"Dans quelle mesure l'éducation aux TIC permet de compenser l'hétérogénéité linguistique littéracique et numérique des élèves allophones dans le secondaire français."

Colloque international, EDUCA2017, Tunis, 2-4 mars 2017 
Symposium Belval (Lux.), 8 juillet 2015, Staying on track, lutter contre le décrochage scolaire.

Portail FLI
Le portail FL2I accueille toutes les personnes concernées ou intéressées par la formation linguistique et/ou l’accompagnement social des personnes en insécurité langagière, c’est-à-dire des migrants et des francophones natifs engagés dans des parcours d’intégration et/ou d’insertion sociale, professionnelle et citoyenne.
Contact
Vous voulez en savoir plus ? Vous pouvez me contacter par ce formulaire.
ADRESSE DE CONTACT

julie.zuddas@univ-lorraine.fr 
 
Université de Lorraine 
Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy 
ATILF/CNRS 
23 bd Albert 1er - BP3397 
54015 Nancy Cedex 

ENVOYER
©2016 - OPENELEMENT Julie PRéVOST-ZUDDAS